Un moratoire éternel

Publié le par Vaulx Populi

Comme précédemment dit sur ce blog, l’amer Socialiste Hélène Geoffroy avait écrasé le projet du centre nautique d’un moratoire. Qui dit moratoire dit normalement suspension provisoire avant reprise. Mais dans la galaxie de la nouvelle majorité pas du tout. Cela signifie enfumage, mensonge et projet caché. Après avoir assommé le public et les élus de chiffres délirant (comptant déjà les sommes dépensées comme devant être de nouveau investies), sa Seigneurie Hélène a expliqué que le projet porté par l’ancienne équipe était trop coûteux et devait être repoussé à une date prochaine… et inconnue. Etrange puisque quelques jours plus tôt encore elle affirmait à qui voulait l’entendre (ou plutôt pouvait supporter de l’entendre) que le projet serait mené pour le bien des enfants. Il risque justement d’être dur pour les enfants de Vaulx-en-Velin d’apprendre à nager avec une piscine non-construite, et une Piscine Jean Gellet fermée pour cause de rénovation jusqu’à 2 ans.

Mais justement parlons de cette rénovation. A grands coups de Powerpoint (dont on se demande combien ils ont pu coûter puisqu’Hélène nous a expliqué la nécessité de faire des économies à tout prix) la nouvelle majorité nous a expliqué que la rénovation coûterait deux fois moins cher que la nouvelle construction. Que nenni ! Encore une fois nous avons assisté à un tour de magie, une escroquerie habituelle du PS. Ces gens-là, les mêmes qui depuis 2 ans ont réussis à faire gagner le FN aux européennes et à créer 450.000 chômeurs de plus, ont légèrement oublié de préciser que des financements de la Région, du Département et de l’Etat étaient obtenus pour faire baisser le coût de la construction. Le seront-ils pour une rénovation ? Rien n’est moins sûr quand on voit que Manuel Valls (Manu pour Hélène qui est fier de le fréquenter) affirme que l’objectif n°1 du gouvernement PS est de faire baisser par tous les moyens la dépense publique pour rembourser les banques et notamment celui du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

On le voit une fois encore Geoffroy qui s’était vanté en étant député et maire de pouvoir obtenir crédit, aide de l’Etat est bel et bien incapable de tenir ses promesses. Etonnant de la part d’une femme qui a voté en faveur du racket fiscal de plus de 80.000.000.000 d’impôts contre les foyers les plus modestes. Mais où est donc cet argent ? Surtout que Valls a annoncé que les dotations d’Etat en faveur des municipalités populaires seraient sacrifiées. On parle dans le cas de Vaulx-en-Velin de 600.000€(?). Mais où sont alors encore une fois ses 80.000.000€ et pourquoi annuler une piscine pour 5 malheureux millions en faveur de nos enfants ?

Autre point étrange, la reine-Mère a annoncé vouloir multiplier par 3, voir 4 les sommes dédiées à la rénovation des écoles de la commune. Fort bien, elles en ont besoin. Mais à la question de savoir où cet argent (42.000.000€) allait être trouvé, son Altesse de la censure n’a point daigné répondre aux questions de l’opposition. Si elle espère le gratter au même gouvernement qui lui a refusé le moindre centime pour les 4 bassins du centre Aquatique, je vous le dis, on est mal barré !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article