Les voeux de la Mère ou les voeux de l'Amère sucrée

Publié le par Vaudais Libre

Grand branle-bas de combat pour les premiers vœux d’Hélène. En effet en ce 5 Janvier 2015 notre Reine/Mère préférée présentait ses vœux aux Vaudais. Et attention Hélène a bel et bien sorti le "grand jeu", voyons il fallait que ça se remarque, que se soit pimpant et brillant, car à défaut d'avoir du fond comme tout bon gouvernement socialo qui se respecte on doit quand même amuser la plèbe.


Filtrage à l'entrée du Centre Culturel Charlie Chaplin, il fallait montrer "patte-blanche et faire allégeance à sa sainteté la Reine-Maire. En cas d’absence de carton il fallait faire un passage au fichier qui sortait votre adresse à travers votre identité. Intéressant !!!!!! Non rassurez-vous il est interdit par la CNIL de disposer de fichier sans l’accord des personnes ciblées et jusqu'à preuve du contraire je n'ai pas donné mon accord et ma femme non plus. Enfin on n'en est plus à une bourde prêt de la nouvelle équipe municipale où l'amateurisme règne en maître. Ouf une fois le sas de sécurité passé on pouvait se rendre à 'intérieur de la salle en étant bien évidemment étiqueté comme des bovins.

Néanmoins il fallait se singulariser avec cette nouvelle "organisation" car c'est bien connu auparavant tout était mauvais et ainsi faire patienter les badauds pour qu'ils méritent d'entendre la Reine Mère Cumularde, mais rassurez-vous tout ça dans l'intérêt des vaudais venus assister en nombre à sa première "représentation".


Pour la peine un pseudo maitre de cérémonie avait été dépêche et c'est évertué sans succès à chauffer la salle(on n'est plus à un flop près avec Hèlène) avec une finesse absolue, ne peut pas être Djamel qui veut. Nous avons appris à travers cette pâle copie de Djamel que la révolution était en marche à Vaulx car une "black"(ce sont les mots de ce rigolo) était au pouvoir à Vaulx et avait chassé les blancs du pouvoir, je ne savais pas que l'apartheid était de mise à Vaulx ? Assez étrange !!!! Mais encore pire selon ce "nullos" si on est black à Vaulx on doit voter Geoffroy, si on est djeun's est issu de l'immigration on doit également voter Geoffroy car voyons c'est une black . Hélène jouerait-elle la carte communautaire ?


Puis des artistes vaudais se sont succédés à la tribune avec plus ou moins de succès. Ainsi nous avons eu droit à un représentation de violoncelle et de piano. Mais clou du spectacle la scène était ensuite laissée au groupe de Rap Vaudais "Revolver" et la salle ne fut pas déçue. Ce groupe est composé de 3 jeunes Vaudais issus du Mas du Taureau. Et ainsi ce groupe à travers plusieurs morceaux s'est lancé dans l'éloge du trafic de stupéfiant et du tir à la "kalach"en lançant à plusieurs reprises "faites du bruit pour la Maire". Cette prestation produit un véritable camouflet dans la salle, et face à la violence des propos, de nombreux vaudais ont quittés la salle. Ainsi durant une cérémonie on peut faire l'apologie du trafic de stupéfiant, mal qui gangrène nos cités et qui envois nos jeunes à la tombe. Bravo Madame Geoffroy. Bertin en bon garant de la moralité à dû apprécier... nous l'avons d’ailleurs vu grimacer à plusieurs reprises durant la prestation de Revolveer.


Mais rassurez-vous rien d'étonnant au vue de la campagne de caniveau menée par l'équipe Geoffroy, il fallait que cette dernière ait des relais dans les quartiers tel le groupe Revolver. Le Communautarisme étant ainsi la meilleur arme de la Reine-Maire pour dégager les Staliniens et asseoir son autorité, quitte à fermer l'oeil sur certaines choses telles l'exemple de Corbeil ou de Bobigny où des petits caïds sont à la tête de la Mairie. Le système Geoffroy est bien installée à Vaulx. Grande républicaine que cette Geoffroy.


Le spectacle se poursuivait avec un groupe de Danse moderne et un comique, encore un, de piètre qualité. Mais bon la culture chez les socialistes se résume ni plus ni moins à la culture pour les nuls.


Le public commençait à fortement s'impatienter, cela faisait plus d'une heure qu'il était debout et devait subir la culture made in PS.
Enfin le moment tant attendus arriva, l'équipe municipale arrivait sur l'estrade sans l'opposition semble-t-il sinon une " brebis égarée". La salle devait faire silence pour laisser la Reine Maire s'exprimer.

Bien à vous chers lecteurs.

Commenter cet article