Un discours à l'image de Geoffroy et du PS: médiocre!

Publié le par Vaudais Libre

Que dire sur un discours si creux, un discours sans ambition, sans ancrage local ? Le grand problème avec les parachutés c’est pas l’élection, la campagne, pour cela il y a les petites mains. Non le soucis c’est après, lorsqu’il faut s’imprégner de l’ambiance locale, comprendre les tenants et les aboutissants de chaque décision. Le souci c’est quand il faut agir et défendre en partant de la réalité vaudaise. Il est évident qu’on ne peut comprendre une réalité si complexe que celle de Vaulx-enVelin depuis le Palais Bourbon. Le discours des vœux 2015 de Geoffroy est l’exemple parfait de ce manque ; tant il s’est avéré creux, médiocre et sans ancrage réelle dans la réalité locale.

Et puis franchement, se vanter de pouvoir citer Valls, Royal, Vallaud-Belkacem, bofff… Intellectuellement on peut aisément trouver mieux, et même sans trop se fatiguer. Pas dans ce gouvernement de veaux qui passe leurs temps à jouer au béni oui-oui avec le MEDEF et détruire en règle la protection sociale. Mais on peut trouver des personnes capables de réfléchir, de produire intellectuellement, d’alimenter un véritable débat. Mais ce n’est pas le style de notre Hélène Geoffroy, non elle, elle se contente de rabâcher, encore et encore, et encore. Si encore cela donnait des résultats concrets, on pourrait discuter, reconnaître une efficacité à la politique du PS. Mais après 500.000 chômeurs, une inflation folle, des guerres à profusion (Mali, Centrafrique, Irak), 80.000.000.000 € d’impôts pour faire passer le tout, on va se le dire, le PS, menant la même politique sur tous les points que l’UMP a échoué. Et en plus d’échouer lamentablement, décevant son électorat traditionnel, le PS jette la France dans les bras de l’extrême-droite.

On dit dire plein de choses sur l’ancienne majorité PC-PG-IC, ou même sur les anciens adjoints PS dans le dernier mandat de Maurice Charrier mais au moins il y avait de la réflexion politique et une vraie compréhension de ce qu’est Vaulx. Aujourd’hui, avec Geoffroy, Vaulx n’a plus de Maire, juste une Missi Dominici, obéissant aux ordres, quels qu’ils soient du Haut-Commandement Socialo-traître. Et il faut savoir le reconnaître, même Mr Bertin apparaît plus franchement vaudais que la « maire » actuelle, c’est dire.

Il ne faut toutefois pas se tromper, Geoffroy n’est pas bête, et a dans le fond un projet politique clair, démonter le réseau associatif, sportif, en s’alliant à tout ce qu’il faut pour bipôlariser la scène politique. Cela permettra d’officialiser ce qui se pratique déjà depuis des années, bien 30, c’est-à-dire que UMP-UDI-MODEM-PS sont les grossistes du même produit, l’europe, destructrice de tout ce que constitue notre histoire, culture depuis des décennies. Et Geoffroy est là pour ça, détruire, briser toute opposition. Et s’il lui faut se servir des adorateurs des admirateurs de Soral, de Le Pen, de Strauss-Kahn ou de Ben Laden, elle le fera. Le carriérisme, la soumission intellectuelle s’adapte parfaitement quand il le faut des admirateurs de DAESH.

Je crois qu’il va très vite falloir réfléchir, transpercer les frontières des partis pour créer une véritable contre-réflexion contre ces sauvages qui n’ont de projet que leurs réussites futures.

Commenter cet article